L’Enterrement de vie de jeune fille, c’est quoi ?

Les origines de l’enterrement de vie de jeune fille

Lorsque l’on commence à s’intéresser de près à l’organisation de son mariage toutes vos copines commencent à vous parler de votre soirée d’enterrement de vie de jeune fille. Certaines l’organisent d’autres la subissent. C’est le jeu.

Mais saviez-vous que cette tradition de l’enterrement de vie de célibataire remonte à l’antiquité grecque ?

Elle a toutefois bien évolué depuis. Cette tradition s’avère d’ailleurs souvent révélatrice des us et coutumes du pays, de l’époque et du milieu social où elle est célébrée. 

Cet événement qui a d’ailleurs été longtemps réservé aux hommes, séduit désormais de plus en plus de femme. L’enterrement de vie de célibataire est en passe de devenir l’apanage des filles.

Tout commence au XVIIIe siècle où il était alors bien vu que le jeune homme aille s’offrir un dernier plaisir avant les épousailles. Ses copains se chargeaient d’offrir au futur époux une dame de circonstance pour un plaisir charnelle. Alors que la future mariée, toute occupée qu’elle était à préparer le mariage, n’était pas conviée à la fête. Beuverie, chansons, sexualité : tous les plaisirs étaient une dernière fois autorisés aux hommes, avant d’arrêter complètement une fois la bague au doigt.

La fête de l’enterrement de vie de garçon était donc gardée secrète et les femmes, qui n’en étaient pas informées, n’y participaient pas. En effet la jeune femme étant supposée vierge, on estimait qu’elle n’avait rien à enterrer avant de rejoindre la maison de son mari.

L’arrivée de l’enterrement de vie de jeune fille

Depuis l’évolution de la condition de la femme au début des années 1970 , les filles renouvellent la tradition des enterrements de vie de célibataire. Elles ont acquis une liberté sexuelle égale à celle des hommes.

Dans la liste des rituels du mariage, celui de l’enterrement de vie de jeune fille figurent désormais en bonne position, grâce à son originalité : ce sont en réalité les amies à qui incombe l’organisation de la fête, qui jugent utile de dire adieu à la vie de célibataire de leur copine.

C’est au cours de cette fête, que la future mariée rompt définitivement les liens avec sa vie d’avant. Entourée de sa bande de copines, elle enterre la belle époque, dans une atmosphère de carnaval et de bizutage. Même si cela semble être une étape indispensable, sachez que personne ne vous force à organiser un enterrement de vie de jeune fille.

Toutefois, il est quand même intéressant de prendre en compte que cette journée présente bien des avantages pour la future mariée. Généralement, l’EVJF est une occasion pour se retrouver avec ses copines et faire quelques folies avant la vie de femme marié.

L’enterrement de vie de jeune fille est placé sous le signe de l’amusement et de la bonne humeur et ne nécessite pas forcément de faire des excès. Cette journée s’avère généralement être mythique et permet à la future mariée de retrouver les liens d’amitié qu’elle avait avec ses amis avant de rencontrer sa moitié.

cliquez ici : pour plus d’activités pour enterrement de vie de célibataire !

En quoi ça consiste ?

C’est alors l’occasion de se retrouver entre filles et de kiffer cette journée en tant que femme encore célibataire. Car oui, la demoiselle va abandonner définitivement son statut de célibataire pour devenir une dame, qui devra veiller sur son mari.

Du coup, il serait dommage de ne pas profiter de l’occasion pour se réunir avec ses filles et faire les fofolles pour l’espace d’une journée, d’un week-end ou d’une soirée. Une journée mythique qui restera, à tout jamais, gravée dans les mémoires de la future mariée et des participantes de la fête.

Cette journée est aussi une excellente occasion de retrouver la complicité que vous pouviez avoir avant de rencontrer votre moitié. Même si la journée se doit d’être classique, c’est un moment qu’il ne faut absolument pas négliger.

Si l’on s’attache aux valeurs, l’enterrement de vie de jeune fille est généralement organisé par les témoins du mariage (aussi appelés les demoiselles d’honneur).

Toutefois, aucune règle n’impose cette organisation et tout le monde est entièrement libre de gérer l’organisation selon sa convenance et ses exigences.

Il n’y a pas de lieux propices pour l’organisation de vie de jeune fille. Si on se réfère aux traditions, l’enterrement de vie de jeune fille doit se faire dans le village natal de la future mariée.

En revanche, il n’est pas toujours possible d’organiser la journée dans ce lieu précis. Vous pouvez alors optez pour la grande ville la plus proche.

Il est aussi possible de faire appel à une agence spécialisée dans l’organisation d’enterrements de vie de jeune fille comme nous le proposons. Il vous suffira alors de choisir le programme et le lieu souhaité.

Le budget pour un evjf

Le budget de votre EVJF varie évidemment selon les activités au programme de la journée. Ne soyez pas trop gourmande, l’idée étant simplement de passer un moment sympa entre amies.

Gardez à l’esprit que si la demande de participation est trop élevée, certaines personnes risquent de décliner l’invitation. Des absences qui pourraient potentiellement décevoir la future mariée.

Avant d’organiser une journée de folie, sondez toutes les participantes pour avoir une idée du budget qu’elles sont prêtes à mettre pour cette journée inoubliable. Si vous restez raisonnable, un EVJF revient entre 60 et 120 euros par personne pour une journée.

Attention, ce tarif n’est donné qu’à titre indicatif. Si vous optez pour un week end complet sur 2 ou 3 jours il faudra revoir le budget à la hausse (au moins 200 euros).

Le déguisement pour enterrement de vie de jeune fille

Le déguisement est un indispensable des soirées d’enterrements de vie de jeune fille. C’est un événement qui n’arrive qu’une fois dans la vie donc autant se marrer un bon coup.

Tous types de déguisement existent qu’ils soient classiques ou complètement délurés. On vous invite à consulter ici : notre top 6 des meilleurs déguisements pour EVJF.

Laissez un commentaire